Xbox One : Bilan 2015 & Perspectives 2016

Après s’être fait relativement discret lors du premier semestre, Microsoft a clairement passé la seconde lors de l’E3 2015. Avec la présentation d’une offre de jeux variée pour la fin d’année, l’annonce de la rétrocompatibilité, la sortie d’une manette « Elite » et, surtout, une refonte totale de l’OS, la firme de Redmond a clairement mis le paquet pour s’assurer une fin d’année sous les meilleures hospices.

Et depuis cet été, les équipes de communication de la marque Xbox ne cessent de le marteler : 2015 propose aux joueurs « le meilleur line-up » de l’histoire de la marque Xbox. Rien que ça !

Pourtant, la PS4 s’est déjà presque deux fois mieux écoulée, tous les jeux éditeurs tiers se vendent au moins deux fois mieux chez Sony et quand on y regarde de plus près, ce fameux « line-up historique » n’est peut-être pas aussi exceptionnel que cela…

Yannick et Roman passent donc au crible l’année 2015, en s’attardant d’abord sur les jeux, puis sur la partie matériel (OS, manette Elite, rétrocompatibilité…) pour conclure sur leurs prévisions pour l’année 2016 du côté de la Xbox One.

Ca tombe bien : Microsoft promet déjà un line-up encore meilleur pour 2016. Ca promet !

Bon visionnage !

 

PS4 : Bilan 2015 et Perspectives 2016

Elle n’a que deux ans, mais nous sommes pourtant assurés depuis de longs mois déjà que le PS4 sera l’une des machines les plus vendues de l’histoire. A dates égales, elle fait pour l’instant mieux que la légendaire PS2, et n’a qu’à lever la tête pour voir la Wii. Ses concurrentes sont extrêmement loin, et la dernière née de Sony fait tranquillement la course en tête dans tous les territoires, même ceux habituellement acquis à la marque Xbox.

L’année 2015 aura donc été celle de la confirmation. Il faut dire que les jeux multi-supports tournent toujours souvent mieux que sur Xbox One, et qu’hormis sur la fin d’année, 2015 aura a été riche en exclusivités consoles. The Order 1886, Bloodborne, The Vanishing of Ethan Carter, Everybody’s Gone To The Rapture, Tearaway, Uncharted Collection, Until Dawn ou encore Rocket League, les joueurs PS4 ont eu de quoi faire… jusqu’au dernier trimestre, pendant lequel les joueurs de Playstation 4 n’ont eu aucune grosse exclue à se mettre sous la dent, alors que la One en propose 4, en plus d’offrir aux joueurs la rétro-compatibilité et une nouvelle interface utilisateur.

Mais ce sera certainement insuffisant pour contrer le rouleau compresseur de Sony, le géant japonais ayant sécurisé des deals avec les plus gros jeux des éditeurs tiers. Ainsi, Black Ops 3, Star Wars Battlefront ou Assassin’s Creed Syndicate seront marketés avec le sceau « PS4 », comme The Witcher 3 et MGSV avant eux. Ils seront ainsi proposés en pack avec la console, qui au passage a connu une baisse de prix. De quoi s’assurer un joli Noël, assurément, et de voir venir 2016 sereinement.

Bon Visionnage !

Nintendo : Bilan 2015 et Perspectives 2016

Si l’on devait résumer l’année 2015 de Nintendo, on choisirait sans doute le mot tristesse. D’abord pour la perte de Satoru Iwata, qui nous a quittés beaucoup trop tôt. Ensuite pour les ventes de Wii U qui n’ont définitivement pas décollé, malgré beaucoup de jeux exclusifs sortis ces 12 derniers mois. On pense notamment à Super Mario Maker, Yoshi’s Wolly World ou encore Splatoon.
Ce dernier, malgré des choix constestables que Nintendo aurait pu éviter, s’impose-t-il à nos yeux comme le jeu phare de ce cru 2015?

Du côté de la 3DS, l’année a commencé sur les chapeaux de roues avec la sortie d’une nouvelle version de la console. Les versions « New » des 3DS et 3DS XL amènent pas mal de nouveautés, mais les jeux les exploitant se sont fait beaucoup trop rares. De ce fait la portable de Nintendo semble avoir été délaissée au fil des mois, malgré les sorties de Majora’s Mask, Xenoblade ou Dragon Ball Z Extreme Butoden.

Sur les deux machines, Nintendo a fait les fonds de tiroir pour alimenter son catalogue, preuve que la firme de Kyoto a déjà les yeux rivés vers l’avenir.
Qu’attendre de l’année 2016 pendant laquelle devrait sortir leur prochaine machine, la NX?
Leurs premiers jeux mobiles, Miitomo et Pokemon Go, sauront-ils contredire l’accueil froid des actionnaires?
Et quid de leur écosystème My Nintendo?

Un programme chargé, pour leur nouveau PDG Tatsumi Kimishima, qu’on espère être suffisamment en phase avec les réalités du marché pour repartir du bon pied.

Bon visionnage !